Logo Facebook Logo Twitter Logo Pinterest Logo Tripadvisor
Homepage nl | fr | en

Expositions - Klaus Pitter - Autriche

Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Partager par e-mail

Retour

De 26 janvier jusqu'à 05 avril 2020

Klaus Pitter est né en 1947 à Timelkam, en Autriche. Il a étudié les arts graphiques à l'Université des Arts Appliqués de Vienne. Il vit et travaille à Vienne en tant que dessinateur et illustrateur indépendant.

 

Il a illustré des livres sur l'éducation environnementale „Umweltspürnasen“, de nombreux manuels scolaires et quelques dessins d’humour et bandes dessinées. Ses caricatures ont été publiées dans des journaux et magazines allemands et autrichiens, aujourd'hui dans les magazines autrichiens "konsument" et "Weltgewissen".
Il a eu des expositions personnelles en Autriche, en Allemagne, en Suisse - et en Belgique ..! Il a participé à des expositions de dessins d’humour et d'affiches dans le monde entier et a gagné des prix lors de nombreux concours internationaux de dessins d’humour.
Il dessine des bandes dessinées avec des enfants «Comic-Werkstatt» à Vienne depuis quelques années et a participé à des «plénières» internationales en Tchéquie et en Ukraine.

«Tout a commencé quand j'avais environ 15 ans. Deux fois par an, ma classe se rendait à Vienne en train pour assister à un concert classique. A cette époque, la musique classique était extrêmement ennuyeuse pour moi et les concerts semblaient durer une éternité. Pour raccourcir le temps, j'ai commencé à penser à de petites histoires que je voulais dessiner plus tard à la maison. Je devais me souvenir d'eux jusqu'à la maison, où je me suis finalement précipité dans ma chambre pour les dessiner.

J'avais à l'époque un livre que j'aimais beaucoup. Je l'ai regardé encore et encore: «Who is Who of Cartoonists». Là étaient tous mes héros ... Bosc, Sempé, Ronald Searle, André François, Saul Steinberg, Paul Flora ... Je les ai tous aimés et j'ai admiré leurs styles uniques. J'avais terriblement peur de devenir trop semblable à l'une de mes idoles. Je n'ai jamais été satisfait ...
C'est assez différent aujourd'hui. Je ne pense pas que le «style» soit une fin en soi ... la façon dont vous dessinez devrait soutenir vos idées pour qu'elles apparaissent clairement. La première et la plus importante étape est l'idée - le «style» émergera de l'idée et n'est qu'un outil pour exprimer votre pensée.
Au fait, j'aime la musique classique aujourd'hui. Ce n'est définitivement pas ennuyeux et je le trouve toujours très inspirant.»

 

www.klaus-pitter.com

 

Vous pouvez visiter l’exposition dans l'ECC du 26 janvier au 5 avril 2020 chaque dimanche de 10 à 12 et de 14 à 17 h. Les autres jours sur rendez-vous pour groupes à partir de 10 personnes.