Logo Facebook Logo Twitter Logo Pinterest Logo Tripadvisor
Homepage nl | fr | en

Expositions passées - Brasser

Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Partager par e-mail

Retour

De 09 janvier jusqu'à 10 avril 2011

Paul De Valck est né le 6 mars 1937 à Humbeek. Lorsqu’il épousait Leona Van Belle de Schepdael et qu’il allait habiter dans cette commune de Dilbeek d’avant la fusion, il devint un véritable « Pajottenlander », un habitant du Pays des Payottes. Il emprunta son pseudonyme de cartooniste BRASSER au sobriquet des résidents de Humbeek, les « Brassers ». Il décéda le 15 mars 2001 à Schepdael et devint à titre posthume citoyen d’honneur de la commune de Grimbergen.

 

Il commença sa carrière en tant que retoucheur de photos et de films auprès de l’imprimerie ASAR à Anderlecht. Ensuite il travaillait comme rédacteur graphique et journaliste pour les organisations KWB et KAJ. Il dessinait pour Le Volksmacht, Raak, le Brusselse Post, Fladder, TV-Express,… et il était aussi durant presque 40 ans le créateur des cartoons dans l’hebdomadaire ‘t Pallieterke.

 

Au début des années 70 les journaux De Standaard, Het Nieuwsblad et De Gentenaar publiaient ses «schaVOTjes», les fameuses «GRAFiekjes» et évidemment «Brasserie». Dans De Standaard il dessinait également les cartoons pour la rubrique «Courant» de Gaston Durnez.

 

Durant 25 ans (de 1975 à 2000) il était l’auteur du «PRIK» de chaque jour dans Het Nieuwsblad et De Gentenaar. Emiel De Bolle, Leo Fabri, Cram et Royer étaient les autres dessinateurs et c’est maintenant Marec qui veille aux injections journalières d’humour.

 

Ensemble avec André Nollet et Emiel De Bolle il collaborait à la chronique «‘t Jaar 1991 uitgePERST» et de 1996 à 1999 il surprenait chaque semaine les spectateurs de Ring-TV, le poste régional du Brabant flamand, avec un cartoon «Pen & Streek».

 

Il a participé à presque toutes les cartoonales du monde entier et il a ainsi remporté d’innombrables prix et de mentions honorables. Sur le plan national il remporta sa première distinction en 1968, à savoir le prix du public, lors du concours mondial de Heist-Duinbergen. Un prix à Beringen, le prix de la presse de Hoeilaart en bien d’autres suivaient. Sur le plan international il pouvait se vanter d’avoir obtenu deux fois le prix de la presse du renommé «Yomiuri Shimbun» au Japon. Ses cartoons ont été exposés au Japon, en Afrique du Sud, en Grèce, en Irlande, en Corée du Sud, en France, aux Etats-Unis, aux Pays-Bas, en Pologne… et maintenant à Kruishoutem.

 

Ses amis et anciens collègues Emiel De Bolle et André Nollet ont sélectionné environ 300 dessins de l’imposante œuvre de Brasser. Ces dessins sont encore toujours d’actualité: la politique belge, la cause flamande, l’église, l’environnement … tout y passe, souvent avec la bonne dose d’humour noir.

 

L’exposition «Brasser – humour intemporel» peut être visitée du 9 janvier au 10 avril 2011 dans l’ECC, Brugstraat, 9770 Kruishoutem, chaque dimanche de 10 à 12 et de 14 à 17 heures. Les groupes de plus de 10 personnes sont également les bienvenus les autres jours, sur rendez-vous (€ 2,5 par personne, introduction et boisson comprises – réservation via Rudy Gheysens, tél. 0495 763874 ou info@ecc-kruishoutem.be)

 

Un avant-goût de l’humour intemporel :