Logo Facebook Logo Twitter Logo Pinterest Logo Tripadvisor
Homepage nl | fr | en

Le jury de l'Euro-Kartoenale Kruishoutem 2017 'L'Âme'

Retour

Le 27 janvier, les 9 membres du jury choisissent les dessins pour l'exposition et le catalogue et choisissent les lauréats de notre 21e Euro-kartoenale 'L'Ame'.

 

André NOLLET, président

Une fois de plus André Nollet endossera le rôle de président du jury de l’Euro-kartoenale. A 71 ans, il peut revendiquer pas mal d’expérience dans le domaine des cartoons. 
Il a été professeur de design publicitaire au Collège ‘Karel de Grote’ à Anvers et a son propre bureau de design 'Nollet Cartoons & Creatie'. Pendant des années il a dessiné des cartoons de presse pour différents journaux. Actuellement, il se focalise sur les cartoons comme moyen de communication au sein des entreprises. Management, organisation, sécurité, hygiène ... 
Selon André, les cartoons doivent surtout apporter de l’humour dans le quotidien.
A notre question si à l’heure actuelle on ne doit pas être un peu fou d’être membre d’un jury dans lequel on reçoit un paquet de critique, il répond : "Mais non il ne faut pas être dingue, quelqu’un doit le faire et moi je suis toujours prêt à participer".
André attend qu’un dessin humoristique soit au top au niveau graphique et qu’il contienne un effet de surprise.
Un slogan qui lui est typique: "Soyez direct".
André souhaite beaucoup de succès à tous les participants au concours et a l’espoir que le meilleur vaincra.

 

www.nollet-cartoons.be

 

Hilde Vandervelde

Hilde Vandervelde représente notre sponsor ‘deMens.nu’, une organisation faîtière d’associations néerlandophones humanistes et libérales en Flandres et à Bruxelles. Elle est rédacteur en chef du magazine ‘deMens.nu Magazine’ et était auparavant rédacteur de l’hebdomadaire Humo. Elle est également administratrice de l’asbl Beeldenstorm, une association qui offre un éventail de projets artistiques, socio-économiques et d’éducation artistique. 

"Pour moi, le cartoon est une forme de liberté d’expression, un droit de l’homme universel et une valeur fondamentale à travers l’humanisme laïque. A ce sujet, je trouve la question suivante fascinante: jusqu’à quel point peut-on laisser aller l’humour? En effet, aucune liberté absolue."

Hilde est surtout curieuse de savoir quelle sera l’approche de ces gens de différentes nationalités, origines ou convictions au thème l’Âme et comment cette diversité se traduira dans les dessins humoristiques.

"Pour moi, il doit y avoir un équilibre entre le graphisme et le message. Les deux éléments sont importants et doivent se compléter. Un dessin humoristique doit se faire remarquer et être puissant afin de résumer et faire passer l’idée dans une seule image. Un cartoon doit susciter un sourire et en même temps inciter à un moment de réflexion." 

En tant que membre de jury, Hilde sera ferme mais juste. Son slogan: Rencontrer le monde sans préjugés mais d’un œil critique.

 

Elzbieta Laskowska (Pologne)

Elzbieta est directrice et conservatrice du Museum of Caricature and Cartoon Art à Varsovie. Elle a suivi une formation en histoire de l’art. Elle a été membre de jury à divers concours de dessins humoristiques et d’art en Pologne et elle attend de sa participation au jury du 21ième Euro-kartoenale une expérience formidable. 

Le thème l’Âme est assez difficile. L’âme est la plupart du temps liée à un être vivant, mais on entend souvent dire que ‘les choses ont une âme’. 

"Il sera très intéressant de comparer et d’évaluer les diverses et différentes interprétations à ce thème dans l’art graphique. Je chercherai la combinaison idéale qui, j’en suis convaincue, est possible entre l’idée et l’interprétation artistique qui démontrera le sens de l’humour de l’artiste. Pour moi, ceci est l’essentiel d’un bon dessin humoristique.   

L’étude sur les cartoons peut être une source inépuisable afin de découvrir les moyens artistiques les plus adéquats à utiliser pour obtenir un bon dessin humoristique. 

Moi j’y crois. Je crois à la force des caricatures et dessins humoristiques qui reflètent nos problèmes, succès et échecs et qui ne sont pas seulement drôles mais suscitent également la réflexion."

 

http://muzeumkarykatury.pl 

 

IAN (Jan De Graeve)

Jan De Graeve est une icône de notre jury du concours Euro-Kartoenale. 

Depuis de nombreuses années, il commente avec ses dessins humoristiques la politique dans les journaux et magazines belges importants (De Morgen, De Standaard, Knack,…). Son opinion sur le thème: "Avec l’Âme, c’est comme avec Dieu: ils ont été conçus à l’image et à la ressemblance de l’homme, ce qui rend le thème fascinant." 

En tant que membre du jury, il a un objectif assez particulier: empêcher que les autres membres approuvent de mauvais envois. "Je veux me dissocier de la banalité et j’exige un minimum au niveau graphique. Je ne veux pas récompenser de bons messages, mais couronner les bons dessins humoristiques." 

Il est ferme mais juste et un cartoon doit assurer une clarté immédiate.

 

 

 

Luc Govaert

Au sein du jury, Luc Govaert, représente le ‘Willemsfonds’, notre sponsor socio-culturel, libéral et laïque. 

Il est familier du monde des cartoons et dessine lui-même des portraits, des caricatures et des cartoons sous le pseudonyme LUGO. Il a créé des illustrations pour les magazines des membres du ‘Willemsfonds’, des affiches et des logos. Il a toujours été fanatique des bandes dessinées. 

Les dessins humoristiques et l’art en général l’ont toujours intrigué. Il est impatient de faire de nouvelles rencontres au sein du monde des cartoons.  Ce sera éventuellement le début de la création d’un nouveau réseau. 

Il espère également que dans les cartoons le contraste entre l’âme de monsieur tout le monde et celle des dirigeants politiques détachés de ce monde soit traité. 

Luc: "Dès la première vue, un dessin humoristique doit être compréhensible et spirituel, pas forcément drôle. A mon avis, la valeur de l’idée derrière le dessin gagne sur le style du dessin. Si le style est bon, il renforcera l’idée. Mais par esprit d’équipe et en tant que démocrate, je suis ouvert aux avis des autres afin d’ajuster mon jugement."

 

 

Marco D'Agostino (Italy)

Marco D’Agostino habite à Pescara sur la côte Adriatique en Italie. 

Dès son plus jeune âge il fût contaminé par le virus du dessin. Mais ce n’est qu’en 2009 qu’il participe à l’improviste à des concours de dessins humoristiques et de caricatures.  Et toute de suite le succès est au rendez-vous. En 2013, il remporte le 'Prix de l’ECC' au concours de l’Euro-kartoenale 'Le Vélo', ce qui lui permit d’avoir sa propre exposition de dessins humoristiques et caricatures au Centre Européen de Cartoons à Kruishoutem.

C’est la toute première fois qu’il est membre d’un jury de concours de dessins humoristiques, mais il est persuadé qu’il a assez d’expérience dans le monde des cartoons. 

L’âme n’est pas une matière et est donc difficile à concrétiser dans un cartoon. Pour un bon cartoonist, ce thème est un vrai défi mais pas une tâche impossible. L’essentiel d’un bon dessin humoristique est l’idée et le message qu’on peut y dissimuler. Ensuite le lecteur, à moins qu’il observe bien, aura finalement le sourire. 

En tant que membre de jury, Marco sera minutieux, attentif et coopératif.  

Son mot d’ordre : un cartoon doit non seulement nous faire sourire mais en même temps nous faire réfléchir sérieusement.

 

http://www.marcodagostino.eu/

 

Ronald VANOYSTAEYEN

En 1986, Ronald fût l’initiateur et co-fondateur du concours ‘George Van Raemdonckkartoenale’ à Boechout. Il fût également le président de l’asbl International Humour in Art (IHA), une association qui s’occupe de l’humour et de l’art ou plus précisément de l’humour dans l’art. 

Il a été membre de jury à différents concours en Belgique, Pologne, Allemagne et Canada. En tant que cartoonist il a eu droit à des expositions personnelles et en groupe en Pologne, Ukraine, France et Belgique. 

Il est très curieux de voir les envois à Kruishoutem puisque ce concours est considéré comme l’un des meilleurs auquel participent des cartoonistes de grand talent. Son espoir est de retrouver le vrai sens de l’âme parmi les dessins. Il espère également que les cartoons portent sur l’être intérieur, le ‘spirit’. Attendons et voyons. 

L’essentiel pour lui est l’idée, la véritable âme du dessin humoristique. Evidemment sur le plan graphique, tout doit également être correct. Pour Ronald, un bon dessin en noir et blanc ou un dessin au trait valent autant qu’une semi-peinture de certains artistes. 

En tant que membre du jury il se décrit comme un spectateur calme au monde magique des cartoons. Grâce à son expérience il peut vite séparer le bon grain de l’ivraie. Ensuite, il met un peu plus de temps à déterminer l’ordre des prix en consultant les autres membres du jury. Toutefois, il défendra son propre choix. 

'Il y a de l’humour dans chaque chose, mais de temps à autre il faut pénétrer dans l’âme des choses pour le découvrir.'

 

www.iha.be

 

Roger Penwill (UK)

Depuis plus de 50 ans, Roger Penwill est cartoonist et a été membre de jury à différents concours de cartoons Royaume Uni, Ukraine, Turquie, Grèce, Chypre et Roumanie.

"Chaque jury est différent et a sa propre manière de choisir les gagnants.  Les membres du jury ont différents opinions et préférences. Ainsi, avec un peu de chance ton propre choix s’accordera avec celui des autres membres du jury."

Pour Roger un cartoon doit être drôle, bien dessiné et, plus important, comporter une idée originale et vraiment surprenante. Roger: "Le thème l’Âme est un véritable challenge. Il s’agit d’un concept abstrait. Est-ce que l’âme existe? Et si oui, qu’est-ce que c’est? C’est un thème extrêmement difficile pour les dessins humoristique sans bulles. Je suis curieux de savoir comment le thème sera interprété."

En tant que membre du jury, il évitera les préjugés. Pas toujours facile comme il connaît l’œuvre de beaucoup de cartoonistes; mais il essayera d’être aussi honnête que possible. Son slogan: "Keep it simple".

 

http://www.penwillcartoons.com/

 

Karl Meersman

 

Karl Meersman, né en 1961, habite la ville de Sint-Niklaas. Il est le cartoonist attitré des magazines Trends, KnackFocus et Knack. Il a suivi des formations pour le dessin du corps, la gravure et l’histoire de l’art dans différentes académies. 

Il est fortement attiré par la satire et les caricatures ‘Fin-de-siècle’. Encore aujourd’hui, Félicien Rops, Toulouse Lautrec et Honoré Daumier continuent à l’inspirer. 

Pour Karl, "l’humour est une forme d’intelligence et d’autoréflexion dont on a désespérément besoin. En plus le dessin d'humour est une forme d’art, un acte de résistance pacifique combattant la soif de pouvoir et la vanité. Donc vivent les cartoons!" 

Ce qu’il attend et/ou espère de voir aux cartoons concernant l’Âme: "Je ne m’attends à rien; mon esprit est une page vierge qui sera remplie de dessins surprenants qui me toucheront dans l’âme." 

L’essence même d’un bon dessin d'humour est selon Karl le point de vue extraordinaire qui surprend. Le dessin doit être facilement interprétable et est de la nourriture pour la pensée et le rire. Et on n’oublie pas que la technique doit être impeccable. 

En tant que membre du jury, il est rigoureux; il décide vite au début et assez lent à la finale.   

Son mot d’ordre: "La vérité n’existe pas" (en cas d’un autre jury on obtiendra probablement d’autres gagnants) ou même: "Il n’y a personne à qui on ne sait rien apprendre."

 

http://www.karlmeersman.be